Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Camille Anseaume Un tout petit rien - C'est mercredi on lit!

16 Juillet 2014, 14:39pm

Publié par crazyprof

Camille Anseaume Un tout petit rien - C'est mercredi on lit!

Vous allez penser que ça tourne à l’obsession le thème de la maternité mais non, c’est juste que j’ai reçu ce livre en cadeau de la part de mon petit bouddha très sage et que je l’ai dévoré. Et autant vous dire que je suis d’accord avec elle : il devrait être obligatoire pour toute sage-femme ou tout médecin !

Le pitch : L’héroïne découvre un matin qu’elle est enceinte… Grande joie me direz-vous ? Eh bien pas vraiment : le géniteur, coresponsable, futur père, je ne sais pas trop comment l’appeler, claque la porte dans les minutes qui suivent ! Et oui, ce « petit bout » n’était pas prévu au programme, la relation n’était pas forcément prévue pour durer, notre héroïne est trop jeune, pas prête, pas en mesure d’assumer financièrement, j’en passe et des meilleures ! Elle est surtout perdue, paumée devant ce choix qu’elle doit faire et qu’elle doit faire seule.

Je ne vous dirais pas ce que fait notre héroïne mais à la limite, peu importe. Ce qui est formidable dans ce roman c’est que Camille Anseaume nous met devant cette alternative : grossesse non désirée puis bébé ou avortement. Toutes les femmes peuvent s’y reconnaître un jour.

Et elle nous fait vraiment prendre conscience que ce n’est, au final, que deux déchirements : se demander toute sa vie qui aurait été cet enfant ou devenir maman solo avec le stigmate social que cela peut encore être, les difficultés financières et autres, les futures questions du bébé devenu grand : « qui c’est mon papa et pourquoi il ne voulait pas de moi ? » Et, à l’inverse, une carrière qui ne ralentit pas et fleurit, une relation qui continue peut être, ou toutes les joies et les bonheurs qu’amène un enfant.

Elle réussit à nous faire rire, pleurer, pester pendant qu’elle pèse les deux plateaux de la balance, nous nous identifions complètement à elle, nous compatissons, avons envie de hurler ou de pleurer avec elle.

Elle nous fait aussi sentir qu’une grossesse c’est aussi une histoire de famille et de relations mère-fille ou petite-fille ; grand-mère, une histoire de femmes en somme. La mère m’a souvent paru mériter des claques et un bon recadrage pour son égocentrisme, j’aurais bien aussi embrassé la grand-mère.

En résumé un excellent roman, avec des personnages féminins très finement construits psychologiquement et un style agréable, concis, qui va droit au but et réussit l’exploit de parler d’un sujet qui peut être explosif tout en nuances et en douceur. Le seul petit bémol : les personnages masculins sont un peu fantomatiques mais cela tient sûrement au thème. La fin fait à la fois sourire et pleurer, c’est vous dire si elle est bien écrite.

Commenter cet article