Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Etre femme aujourd'hui

28 Juillet 2014, 07:17am

Publié par crazyprof

photo AFP sur BBC.com
photo AFP sur BBC.com

J'essaye de rarement écrire sous le coup de la colère ou de l'émotion mais ce matin je ne peux pas m'en empêcher... tout ça parce que, comme souvent j'ai la radio allumée et que j'ai entendu une information qui m'a révulsée et qui semble ,parmi la guerre à Gaza et les catastrophes aériennes, passer pratiquement inaperçue. Je sais que je risque de faire réagir mais tant pis!

Je suis révoltée ce matin par la saisie du conseil constitutionnel par un ou des sénateurs UMP (je n'ai pas retenu si c'était un ou plusieurs) pour que le droit à l'avortement ne soit pas consolidé comme c'est prévu dans la loi sur l'égalité homme/femme. Je m'explique: dans la loi, un amendement supprime la condition d'être dans une situation de détresse pour avoir accès à l'avortement et c'est cette suppression qui est contestée... Les députés UMP avaient déjà tenté de faire supprimer le remboursement par la sécurité sociale et là, cette frange néo conservatrice archaïque essaye encore de porter atteinte au droit des femmes de disposer de leur corps.

Alors ça me donne envie de hurler parce que cela vient, en plus, après plein de petits événements, plein de petites ou grosses reculades un peu partout:

- L'Espagne qui est en train de pratiquement interdire l'avortement alors qu'elle avait une des lois les plus libérales à ce sujet.

- Les manifestations contre le mariage pour tous de l'an dernier qui montrait qu'un archaïsme certain était encore présent et l'hystérie de certain sur une soi-disant théorie du genre à l'école.

- Un article honteux dans Slate dans lequel un journaliste sous entendait qu'une femme l'été devait faire très attention à sa tenue sous peine de trop exciter le mâle en rut qui, du coup, ne pourrait s'empêcher de la violer... de là à dire qu'elle l'avait bien cherché ...

- 3 rugbymen qui se font agresser au sortir d'une boite de nuit parce qu'ils ont défendu une jeune femme contre des avances trop insistantes

et je pourrais encore allonger la liste...

Alors avons-nous oublié que cela ne fait pas encore cinquante ans (la loi date de 1965) qu'une femme a le droit d'exercer une activité professionnelle et d'avoir son propre comte en banque sans demander la permission à son père ou à son mari? Avons nous oublié les morts tragiques dues aux aiguilles à tricoter d'autant? Avons nous donc si peu de mémoire...

Tout cela prouve bien que nous devons toutes et tous être extrêmement vigilants face à ce grignotage insidieux de droits qui semblaient pourtant acquis sous peine de grâves retours en arrière!

Heureusement que ça n'est qu'une frange de la société mais ce qui me glace c'est qu'elle me paraît de moins en moins marginale, de plus en plus décomplexée et de plus en plus nuisible. Je n'ai pas de fille mais j'ai des nièces et j'ai envie qu'elles puissent entendre qu'elles peuvent être pompier ou soldat si elles le veulent, qu'elles ne sont pas meilleures ou inférieures aux garçons, qu'elles puissent avoir ou non des enfants quand elles le souhaiteront sans que personne ne puissent choisir à leur place...Je veux qu'elles puissent se promener en jupe ou en robe sans se faire traiter de pute ou violer...oui nous ne sommes pas des hommes et heureusement, c'est bien la différence, mais nous devons avoir les mêmes droits, les mêmes chances. Et n'oublions jamais non plus que dans certain pays, les filles n'ont même pas le droit d'aller à l'école et que des lycéennes sont toujours otages quelque part parce qu'elles osaient être à l'école et que Malala s'est fait vitriolé le visage pour la même raison.

Commenter cet article

Egali-mère, La Page 28/07/2014 11:13

Un pas en avant avec cette loi pour l'égalité entre les femmes et les hommes, trois pas en arrière pour cette saisine :-(

crazyprof 28/07/2014 11:24

Oui je suis d'accord et j'ai l'impression que c'est plutôt des pas en arrière en ce moment!