Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

En noir et blanc

25 Août 2014, 09:22am

Publié par crazyprof

Ou chronique d’un racisme ordinaire…

Le pays a dû changer, évoluer en quinze ans… mais vu les derniers évènements de Ferguson et d’ailleurs, finalement pas tant que ça…Pourtant Barack Obama …

J’ai vécu trois ans aux USA dans une autre vie et j’adore ce pays mais je ne peux pas m’empêcher de regretter ce que je vois et ce que j’entends ces dernières semaines.

Je me dis que bien que la ségrégation soit officiellement terminée depuis la fin des années soixante, je suis bien obligée de constater que le « separate but equal » (c'est-à-dire séparé mais égaux » ) a encore de beaux jours et que les 20% d’afro-américains sont encore des citoyens différents des autres.

C’était déjà le cas quand j’étais là-bas. Et pourtant je n’étais pas dans un état du sud… Je m’explique : force était de constater que les communautés ne se mélangeaient pas ou très peu. Le campus sur lequel je vivais et où j’enseignais était à 95% blanc bien qu’il y ait de fortes minorités à soixante kilomètres à la ronde. Dans les fraternités et les sororités (association d’étudiants), peu d’étudiants de couleur, ça n’était pas dit mais ils n’étaient pas recrutés, tout simplement. Le seul endroit où il y avait une certaine mixité c’était les équipes sportives.

Quand nous allions à Pittsburgh, la grande ville la plus proche, les quartiers étaient bien délimités : banlieues cossues blanches et centre urbain un peu voir beaucoup délabré de couleur… C’était les années Clinton et je me souviens, à Pittsburgh justement, de manifestations silencieuses de la communauté afro-américaine parce qu’un jeune avait été brutalisé et tué par des policiers blancs…vous vous rendez compte, il conduisait une Porsche…il fallait l’arrêter, il l’avait surement volée… peu importe que la voiture soit celle de son cousin, joueur professionnel richissime des Steelers , l’équipe de football américain locale. Et peu importe que justement il soit en route pour aller récupérer son cousin à l’entrainement. Non… jeune homme de couleur+ voiture de luxe= délinquant.

Je me souviens aussi des mises en garde de la réceptionniste de mon hôtel à la Nouvelle Orléans. C’était Pâques, le sud, il faisait plus de 30° dehors… et la jeune femme m’a gentiment fait comprendre que non, il ne fallait pas porter de blanc, que c’était réservé « à ces gens-là »… Elle avait la vingtaine, le même âge que moi à peu près, ça n’était pas une femme âgée confite dans ses préjugés.

Je me souviens de cette magnifique cérémonie de célébration du Martin Luther King Day et de ce jeune homme qui chantait en solo d’une voix à vous tirer les larmes Amazing Grace…et de l’assistance quasi exclusivement colorée sur ce campus bien blanc… j’aurais voulu croire pourtant que MLK était consensuel 30 ans après.

Je me souviens aussi de cette amie professeure d’espagnol, poète publiée et acclamée et excellente enseignante qui n’a pas été titularisée. Vous pensez, hispano-américaine et lesbienne, pas possible ça !

Alors je rêve, je rêve que ça change. Je ne sais pas comment mais que ça bouge parce que sinon ça va finir par exploser.

Pour équilibrer mon propos, je dois avouer qu’ici, au pays des droits de l’homme, nous ne faisons pas beaucoup mieux. Et que moi-même j’ai envie de hurler quand je croise une femme voilée ou en foulard… est-ce seulement pour les droits de la femme que ça me choque ? Suis-je immunisée contre la peur et la crainte que suscite la différence ?

Tout ça devrait nous faire réfléchir sur nous même.

Commenter cet article

serrurier paris 8 26/08/2014 09:55

Je vous complimente pour votre éditorial. c'est un vrai exercice d'écriture. Poursuivez



Le serrures marques. Dépannage serrurier paris serrurier paris paris 12Serrurier dépanner tous nos marques. Commentaire, avec un moment où il a mieux et leurs savoir comme ( cylindre porte, refaire en cas d' Le de techniciens, nous vous avons besoin. Nous serrurier paris paris Michel Serrure. Vous pour sa connaissance appel. Quelques heures de serrurier paris . Toute l' Une serrure sché