Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Grave Sight Charlaine Harris C'est mercredi on lit...

6 Août 2014, 10:48am

Publié par crazyprof

Grave Sight  Charlaine Harris C'est mercredi on lit...

Le Pitch:

Harper et son « frère » Tolliver sont devenus des experts : ils arrivent, se font payer, font leur travail et s’en vont le plus rapidement possible parce que les gens qui requièrent les services d’Harper ont la fâcheuse habitude de refuser d’admettre ce qu’elle a à leur dire. La petite ville de Sarne au cœur des Ozarks ne fait pas, à première vue, exception. Une adolescente a disparu et harper découvre presque immédiatement qu’elle est morte. Mais les secrets qui entourent son décès et tous les secrets de la petite bourgade sont suffisamment enfouis pour que le « don » d’Harper peine à les percer à jour. Harper et Tolliver, l’hostilité qui montant autour d’eux, ne demanderaient pas mieux que de partir. Mais une autre femme est assassinée et l’assassin n’en a pas terminé. (Edition US Penguin traduite par mes soins)

Précisions : Depuis qu’elle a été frappée par la foudre à l’âge de 15 ans, Harper est capable de retrouver les morts et de dire de quelle façon ils sont décédés. Elle « voit » leur mort mais ne voit pas le visage d’un assassin. Elle ressent les sentiments des défunts. Elle en a fait un travail et elle et Tolliver voyagent de ville en ville pour aider les gens qui recherchent des personnes disparues. Ils arrivent à Sarne pour rechercher le cadavre d’une adolescente, la trouve et voit l’assassin commettre un second crime.

Mon opinion:

Je ne regrette absolument pas ce voyage au fin fond d’une petite ville rurale et anonyme et la découverte de ces deux nouveaux personnages principaux. : un duo frère-sœur qui n’a en fait aucun lien du sang mais qui partagent ceux, encore plus forts, que créent une partie d’enfance et une tragédie commune. L’accent est mis sur leur adolescence pendant laquelle ils ont survécu à la déchéance de leurs parents, emportés et envahis par l’alcool et la drogue, ainsi que sur la disparition inexpliquée de la sœur d’Harper, Cameron.

J’ai trouvé le personnage d’Harper très attachant et très crédible. Charlaine Harris a su crée une jeune femme attachante, avec un grand sens de ce qui est juste et des sentiments profonds. Harper me semble moins bornée et têtue que Sookie Stackhouse. Elle est plus sensible, plus intelligente, plus réfléchie, elle a plus de profondeur.

Le mélange entre intrigue policière et paranormal est heureux parce que l’inexplicable donne du piquant à la résolution de l’affaire policière mais ne la parasite pas. Les personnages principaux m’ont donné envie de continuer à lire les trois autres tomes de la saga mais j’ai apprécié que l’énigme trouve une solution et que l’auteur change d’histoire et de ville pour le tome suivant. Je suis par contre complètement accrochée par ce qui me semble devoir être le fil rouge de la saga : la disparition de Cameron et les relations entre Tolliver et Harper. Dés ce premier tome, j’ai bien senti une certaine jalousie vis-à-vis des personnes extérieures (la serveuse, Marie-Nell ou Hollis) qui approchent notre duo, jalousie qui ne semble pas être un sentiment si fraternel que ça. L’auteure nous étouffe dans l’atmosphère pesante de ce huis-clos, nous permettant de ressentir la même chose que les personnages dans cette petite ville hostile et qui fonctionne en circuit fermé.

Que dire de plus pour vous inciter à lire ce livre…sinon que les personnages secondaires méritent le détour et qu’il peut aussi se lire simplement comme un bon polar.

Je remanie ici ma chronique publiée il y a un petit moment sur mon ancien blog parce que j'ai relu toute la saga d'une traite la semaine passée et que je l'ai toujours autant appréciée. Je vous en conseille les quatre livres et sachez que vous aurez, dans les tomes 3 et 4 les réponses aux questions fil rouge des deux premiers...

Commenter cet article