Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

La smala

29 Août 2014, 14:20pm

Publié par crazyprof

Comme vous l’avez compris, je suis nullipare et je le regrette mais j’ai beaucoup de chance : j’ai une grande sœur et un charmant beau frère casse cou qui m’ont fait deux adorables nièces et j’ai la chance avec mon normand d’avoir hérité de trois sœurs et de huit neveux et nièces…

Alors je crois qu’il convient de présenter la tribu :

De mon côté, chez ma sœur j’ai vu grandir et murir mon petit bouddha plein de sagesse qui a maintenant 23 ans et que j’appellerai un jour « docteur » à ma grande fierté. Elle a toujours été très réfléchie, très pensive. Elle était même presque trop sage. Elle est sur de bons rails, elle a un compagnon depuis quelques années déjà et elle me semble avoir parfaitement choisi…

Sa petite sœur, ma petite victime de la mode a maintenant 21 ans et oui, ça ne nous rajeunit pas tout ça ma brave dame… Elle entre en master 1 marketing au pays des roux, des moutons et de la Guinness…et elle fait la joie de ses grands-parents en apprenant à conduire à Auxerre chez eux en ce moment… tout un poème celle-ci, une vague de spontanéité et d’humour qui a bien muri mais qui est toujours aussi drôle. Elle a bien les pieds sur terre malgré tout. Nous aurions dû noter tous les mots d’enfants et d’ado qu’elle nous a sorti tellement elle nous fait rire. Elle est explosive car très entière mais foncièrement bonne…mais quand elle crie, ça n’est jamais pour longtemps et elle ne boude jamais contrairement à sa sœur…

Du côté Normand, chez sa sœur ainée il y a les deux grands : La filleule de mon normand qui est une grande sérieuse de 25 ans très entière et très franche et c’est une énorme qualité ! elle a un compagnon que j’admire pour sa zénitude (oui, je sais, je fais dans le néologisme) et ses pieds sur terre. Ensuite son frère, grand neveu chocolat qui est adorable aussi avec la fougue de ses 23 ans. Il est attendrissant avec son cœur d’artichaut qui lui joue des tours et le rend parfois malheureux. Ils souffrent encore tous les deux de la perte de leur petit frère à pas dix-sept ans il y a bientôt trois ans maintenant. J’ai eu à peine le temps de le connaître mais je mesure souvent le vide qu’il a laissé dans la famille et pour tous, frères sœurs, parents, oncles, tantes, cousins.

Ensuite nous avons les deux moyens : Grand timide, bébé 2000, un concentré de timidité et de fragilité comme souvent les enfants qui en ont beaucoup vu, trop vécu et qui ont dû grandir trop vite. Je me sens mère poule avec celui là, j’ai toujours envie de le protéger pour que la montagne soit moins haute à gravir. Certains ont plus de mal à pousser que d’autres. Sa maman fait tout ce qu’elle peut mais rien n’est jamais ni facile ni simple… Son petit frère, Petit Rebelle a lui aussi trop encaissé. Au lieu de se refermer comme son frère, il a choisi le cynisme, le je ne crois plus à grand-chose et surtout je ne fais plus confiance…dur dur à douze ans et pas facile à gérer quand tout glisse et que rien ne fait mouche, du moins en apparence. Je suis persuadée que si la carapace est si épaisse, c’est que les blessures sont profondes… là encore pas facile d’être là de loin et d’essayer d’être un point d’appui de loin. Je croise les doigts pour que l’éducateur qu’il va avoir à la rentrée soit compétent et puisse le toucher et l’aider comme le père qu’il n’a pas ou un grand frère vraiment plus mûr.

Chez les petits nous avons leur sœur, Petite Princesse, huit ans, que son jeune âge a préservée par rapport à ses deux frères. C’est une vrai « fille fille » avec une amour démesuré du rose, d’Hello Kitty et des vêtements. La miss est très fière d’avoir fait des défilés de mode enfantine plusieurs fois pour une association. Elle adore se déguiser, se maquiller et j’en passe ! Sa cousine, la filleule de mon normand, travaille dans un magasin qui vend des accessoires…vous imaginez le délice de la miss au moment des soldes !

Et puis chez la petite sœur de mon normand il y a mon Poussin Trognon, petit coq en devenir de neuf ans qui m’a fait pouffé de rire tout à l’heure tellement il était fier de sa coiffure de rentrée…Il est près à rentrer dans la légion avec cette magnifique brosse ! Il est très sensible, se pose plein de questions et bien raisonnable. Comme mes deux nièces il aime lire, le seul parmi ceux qui sont encore des enfants. Il est passionnant parce que spécialement curieux de tout. J’ai la chance que ses parents nous le prêtent souvent. Et, cerise sur le gâteau, tout comme petite Princesse, il est encore très câlin.

Je suis apaisée parce que ça fait une belle tribu tout ça !

Il a y aussi une jeune fille que j’aimerais mieux connaître mais que je n’ai pas l’occasion de voir, c’est la fille de mon cousin décédé. Elle voit ses grands-parents régulièrement mais sinon sa mère l’a coupé pratiquement de la famille de son papa. Elle nous manque, la voir grandir nous manque. Et j’espère qu’un jour elle essaiera de savoir un peu qui était ce papa sur lequel elle a dû entendre plein de mauvaises choses…

Demain, c’est joie, c’est fête, nous baptisons civilement le Poussin Trognon et mon normand va donc avoir un nouveau filleul ! J’ai fait les glaces maison aux spéculoos et aux carambars et le couscous est en préparation ! Je n’ai jamais assisté à un baptême civil, je vous raconterai ça !

Commenter cet article