Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Abécédaire du mardi T comme...

23 Septembre 2014, 11:45am

Publié par crazyprof

triste...

Pourquoi triste: parce que je n'aime pas le gâchis.

Et là je parle d'êtres humains, pas de nos poubelles que nous ne recyclons pas toujours bien comme il faut ou des restes de nourriture qui se retrouvent jetés... non, je vous parle de potentiel, de connaissances, de psychologie, de cœur et de cerveau. Je vous parle d'un enfant et d'une adulte.

Alors d'abord l'adulte: j'ai eu une discussion il y a quelques jours avec une de mes amies proches, une des quelques personnes qui rendent le monde plus beau et plus juste, plus doux aussi. Cette amie est professeur depuis plus de vingt ans, elle a quatre enfants dont trois sont grands et une petite dernière, petit miracle transformée en "méchanzado" depuis quelques temps mais c'est un autre sujet. Cette amie est quelqu'un extrêmement humain, à l'écoute. Elle a une force, une gentillesse et une autorité naturelle qui en font un professeur adoré et écouté de ses élèves. Comme elle était elle-même dyslexique, qu'elle a une fille dyslexique elle aussi ( jeune femme, celle-ci est devenue ostéopathe) et ayant des soucis du même ordre avec sa petite dernière, collégienne aujourd'hui, elle a demandé il y a plusieurs années à suivre une formation pour accompagner les élèves en situation de handicap dans le collège, lycée et lycée professionnel où nous avons enseigné toutes les deux et où elle est toujours en poste. L'établissement l'a soutenue et elle est maintenant professeur coordinateur référent dans son établissement avec la moitié de son "service" censée être dédiée à l'accompagnement et au suivi des élèves...Ils sont censés aussi lui confier la responsabilité de l'unité ULYS en lycée professionnel à l'ouverture l'an prochain.

Sauf que... l'institution lui demande de refaire la dernière partie de sa formation déjà effectuée il y a 4 ans...formation qu'elle n'avait pas pu valider au final car elle n'avait pas suffisamment d'élèves en situation de handicap dans sa classe dans sa matière pour être inspectée donc validée...puisqu'ils ne tiennent pas compte des suivis individualisés ou en petits groupes qu'elle effectue...ni des heures passées en équipes pédagogiques ou avec les professionnels de santé suivant les élèves... sauf que, au vu des élèves qu'elle a dans sa matière cette année, elle sait que cette situation de non validation va se reproduire par pur réglementation...même si elle refait brillamment sa fin de formation comme la première fois... C'est Courteline et ses ronds de cuir ou le serpent qui se mord la queue, au choix...

Mais ce n'est pas encore le pire...le pire pour elle c'est l'attitude d'une grande majorité de ses collègues qui refusent de faire des photocopies de leur cours, qui refusent des adaptations pourtant simples genre d'utiliser pour leurs évaluations des polices de caractères suffisamment grosses (minimum 12 ou 14) pour les dyslexiques par exemple; qui ne viennent pas aux réunions d'équipes éducatives, qui ne remplissent pas les dossiers correctement voir pas du tout, qui ne la préviennent pas des contrôles ou des évaluations pour qu'elle puisse être présentes en tant que secrétaire de l'élève si besoin, qui ne respectent pas les tiers temps etc... Elle en a assez, elle baisse les bras, elle ne tient plus avec des journées de dix heures dans l'établissement avec encore du travail chez elle le soir. Elle craque, se sentant comme Sisyphe qui pousse son rocher à jamais pour rien...

Alors elle me disait qu'en conscience, elle allait demander sa retraite. Tant pis s'il lui manquera une partie des trimestres, tant pis, elle fera autre chose ailleurs et différemment. Il y va de son intégrité morale et professionnelle. Pour elle, il ne lui est plus possible de faire son travail et d'accompagner ses élèves correctement... et plutôt que de mal le faire par la force des choses, elle ne veut pas faire. Pour elle, on ne ment pas à un enfant en construction en lui promettant des choses que l'on sait d'avance ne pas pouvoir tenir faute de soutien, de coopération et de moyens. On ne ment pas à ses parents non plus. Et là je suis ,oh combien!, d'accord. Alors elle va laisser tomber. Elle a un beau projet pour continuer à s'occuper d'enfants différents d'une autre façon. Elle se paie sur ses propres deniers une formation depuis quelques temps pour réussir à le faire.

Je la suis dans sa démarche, au bout d'un moment, on s'épuise comme Don Quichotte à affronter des moulins à vents. La seule chose qui me rende triste dans cette histoire c'est de penser aux élèves qui n'auront, du coup, pas la chance de croiser sa route et d'être formé et éduqué par elle. Je sais que pour elle tout ira bien, qu'elle continuera à donner d'elle aux autres et à partager. Je sais qu'elle sera certainement plus sereine et probablement plus heureuse. Elle tournera la page avec brio et le sourire mais... je trouve dommage que l'institution éducation nationale décourage ainsi les meilleurs, ceux qui sont là par vocation et envie.

Quant à l'enfant, enfin je devrais l'ado, je tremble de rage et d'impuissance de voir un jeune de 14 ans perturbé, gâché, abîmé par la bêtise des adultes et concrètement de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit...sinon lui faire sentir que je suis là.

S'il vous plaît les parents, quand vous cessez de vous aimez, quand vous divorcez, ne prenez pas vos enfants à témoins ou comme arbitres de vos conflits d'adultes. Ne vous vengez pas de la nième dispute avec votre ex par un sms ou des paroles vengeurs, accusateurs. Par pitié, restez des parents et n'aggravez pas les difficultés d'un divorce par de la pression psychologique et du chantage affectif. Voyez un peu plus loin que vos propres émotions et rendez vous compte que ça n'est pas sur votre ex que vous vous vengez, c'est votre enfant que vous abîmez irrémédiablement parfois! Montrez vous adultes, vraiment!

Allez, j'allège l'atmosphère avec cette petite chanson... mais il est vrai que ce matin, c'est un peu tristitude ici.

Commenter cet article

Angélique 24/09/2014 22:18

C'est bien triste et bien dommage pour ton amie. Quant à la 2ème partie de ton billet, je suis entièrement d'accord avec toi. J'ai malheureusement ce genre de cas dans mon entourage proche. Et je crois que je n'aurais pas mieux dit que toi. Ca fait du bien de savoir que je ne suis pas la seule à le penser.

crazyprof 24/09/2014 22:43

Merci Angélique, elle va bien, c'est l'essentiel et je suis aussi contente et rassurée de savoir que certains ou certaines partagent ce que je dis à la fin du billet...
Biz V.