Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Aux portes de l'éternité Ken Follett Cette semaine c'est rentrée littéraire!

23 Septembre 2014, 08:05am

Publié par crazyprof

Aux portes de l'éternité Ken Follett Cette semaine c'est rentrée littéraire!

Le Pitch:

Ceci est le troisième tome de la saga commencée avec La Chute des Géants et continuée par L'Hiver du Monde.

On reprend l'histoire dans le Berlin de l'immédiate après seconde guerre mondiale pour l'emmener jusqu'au 9 Novembre 1989 à la chute du mur avec un épilogue rapide au soir de l'élection de Barack Obama en novembre 2008.

L'accent est mis sur l'Allemagne et Berlin ainsi que sur les USA et les luttes de la communauté noire américaine. Nous y croisons Staline, Kennedy, Gorbatchev et Nixon, la bombe atomique, Cuba et le milieux des stars du rock et d'Hollywood.

Je tiens à préciser que je l'ai lu en VO puisqu'il n'est disponible en français que dans quelques jours le 25 Septembre.

Ce que j'en dis:

Très bon livre, comme nous y sommes habitués avec cet auteur. Il a toujours la même capacité à mêler grande et petite Histoire et à créer des personnages attachants. J'ai personnellement adoré Georges Jakes principalement ainsi que les jumeaux Tania et Dimka Dvorkin. J'ai eu un peu plus de mal avec certains autres et aussi avec certaines situations que l'auteur imagine mais je reconnais ne pas m'être attachée à certains. J'ai notamment été assez peu convaincue par les deux pseudo méchants que sont Jasper Murray et Cam Dewar. J'ai trouvé qu'ils manquaient d'épaisseur, de poids dans leurs convictions par rapport aux autres comme Verena Marquand par exemple.

Tout en faisant la part entre la fiction et la réalité j'ai beaucoup aimé la vision qu'a l'auteur des deux frères Kennedy et le récit qu'il fait du coup de tonnerre qu'ont été les trois assassinats de la période aux USA: JFK d'abord puis Martin Luther King et Bobby Kennedy. Il nous les fait vivre tant sur un plan personnel pour ses personnages que pour l'ensemble du pays. Il rend bien la complexité politique de toute cette période de la guerre froide et le déchirement de l'Allemagne en deux.

Par contre, j'ai une critique assez sérieuse à faire à l'auteur quant à ses personnages féminins: si elles ne sont pas des engagées politiques, elles sont des garces et mêmes certaines politiciennes en sont aussi. Seule une ou deux ne sont pas typées de cette manière. Un peu misogyne M. Follett?

Commenter cet article