Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

L comme... abécédaire du mardi

7 Octobre 2014, 09:42am

Publié par crazyprof

Lumière...

la lumière du jour, éclat triomphant du soleil au zénith, lueur rosée du soleil couchant certains soirs.

Indispensable à la vie la lumière joue sur nos humeurs, notre moral. Certains ne supportent pas d'y être dans la lumière, d'autres la recherche telle une drogue. Certains en souffre de la lumière, comme ceux qu'on surnomme les "enfants de la lune". Eux, la lumière du soleil les tue à petits feux.

Pour d'autres la lumière de la célébrité est nécessaire, vitale, ils feraient n'importe quoi pour passer à la télévision ou faire la une d'un magazine.

Souvent il me font penser à Icare ses politiques ou ses candidats de télé réalité qui sont prêts à tout pour faire le buzz, sans se rendre compte qu'ils sont parfois voir souvent ridicules et que leur petite minute de célébrité ils vont la payer très chère ou alors le faire payer très cher à leur proches.

Pour quelqu'un comme Steevie Boulay qui s'en sort bien, combien de Loana qui s'en sortent très mal et en porteront des séquelles psychologiques et physiques à vie?

Combien de femmes et d'enfants d'hommes politiques sont-ils détruits pas la surexposition de leur mari ou père? Combien de suicides ou de problèmes à long terme?

Il est difficile de juger ceux qui , comme le disait Andy Warhol, recherchent leurs "15 minutes de célébrité", par contre, nous restons libres devant notre télévision, libres de regarder ou pas des émissions de télé réalité et d'autoriser nos enfants à les regarder. Nous devrions aussi surement vérifier par la discussion que les seuls rêves de nos enfants ne sont pas de cet ordre là et qu'ils ont bien compris que cela ne construit pas forcément une vie et que c'est souvent un "miroir aux alouettes".

Et cela devrait tous nous faire réfléchir à ce que nous voulons: toujours plus une société d'apparences, virtuelle et éphémère? L'immédiateté et la rapidité de la mise en lumière des gens n'est-elle pas destructrice plus que constructive? Ou est passé le filtre salutaire de la réflexion, de la profondeur? La mise en lumière de tout sous prétexte de transparence est-elle une si bonne chose quand elle grossit et exagère les fautes et les travers de certains pour les généraliser aux autres? Est ce bien que nous soyons tentés de dire ou disions; "les politiques sont tous pourris" ou encore "les fonctionnaires sont tous des privilégiés." Je ne crois pas. Attention au populisme et à son frère le fascisme...

La lumière est vitale certes, mais comme souvent, trop d'une bonne chose interroge et pose problème.

Je voulais aussi dire que certaines personnes ont en elle une lumière qui nous touche. Cela tient à peu de choses ou à beaucoup, c'est la bonté du regard ou la douceur d'un sourire. C'est la sérénité parfois, la bonté souvent, l'ouverture aux autres toujours. J'en ai rencontrée quelques unes et à chaque fois elles marquent. Je vous souhaite de croiser la route de personnes comme celles auxquelles je pense, elles vous laissent toute chose, heureuse et avec un petit bout de leur lumière au creux du coeur.

Commenter cet article