Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Doux Amer

12 Octobre 2015, 09:12am

Publié par crazyprof

Doux amer

Cet automne a vraiment un goût amer, un parfum de point final au bout de la phrase.

Je n’ai jamais aimé le mois de septembre et l’automne ; j’ai souvent l’impression qu’avec l’été qui s’en va et les feuilles qui s’amoncèlent, je me retrouve dans la chanson de Stephan Eicher, vous savez celle où les nouvelles sont mauvaises.

Le temps qui se voile et qui se rafraichit, les jours qui raccourcissent, tout cela me pèse. Suis-je cyclothymique ? Peut-être un peu mais cette année j’ai du mal à lutter contre la morosité…

Mon cousin me manque terriblement, je voudrais que nous puissions encore nous engueuler nous dire nos quatre vérités mais aussi décrocher nos téléphones n’importe quand à n’importe quelle heure si besoin et avoir au bout une oreille attentive. J’aimerais que tu sois fière de ta grande fille étudiante en droit depuis quelques semaines.

En ce mois d’octobre rose j’ai appris hier soir que cette saloperie touchait quelqu’un de mon entourage. Si tout se passe comme prévu, tout devrait très bien se terminer heureusement parce qu’elle est maman d’une petite puce de 4 ans, 4 ans on a besoin de sa maman bordel à queue vous faîtes quoi là-haut ???

Et puis le coup de grâce, la cerise sur le gâteau. La meilleure amie de ma mère est en train de tirer sa révérence. En quelques jours ou quelques semaines, en un éclair. Et ça va être dur pour ma mère mais pour moi c’est une partie de mon enfance qui s’en va. Et oui car elle est aussi la maman de mon inséparable copain d’enfance et l’infirmière qui consolait et mettait des pansements à mes genoux couronnés dans la cour de l’école primaire. Elle est aussi celle chez qui j’allais souvent passer le weekend quand j’étais étudiante, celle dont j’ai gardé les petites filles et celle qui, l’air de ne pas y toucher, m’a forcé à sortir de mon trou noir et à avoir l’air de temps en temps d’un être humain l’été de mon divorce il y a 7 ans.

Y a des jours, y a des moments comme ça…

Alors je me raccroche aux bonnes nouvelles, à une reprise de boulot , au sourire du jeune qui découvre enfin que l’école n’est pas qu’une souffrance, à la très bonne gelée de mûres sauvages que nous dégustons, à des petits mots et à des sourires virtuels ou réels.

Commenter cet article

Virginie 14/10/2015 19:30

Allez ma belle, sois forte et n'oublie pas qu'il y a aussi de très beaux moment à venir...

crazyprof 14/10/2015 20:08

Oui je sais heureusement! Le mauvais moment à passer va surement être un enterrement d'ici quelques jours...biz V.

Angélique 13/10/2015 11:24

Bon courage ma belle. Tu as raison, il faut toujours se raccrocher aux bonnes choses... Pleins de bisous.