Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Les Républicains Cécile Guilbert - 2017

27 Mars 2017, 10:14am

Publié par crazyprof

lecture rentrée littéraire janvier essai roman

lecture rentrée littéraire janvier essai roman

Guillaume Fronsac et la femme en noir, deux anciens amis qui ont fait Science po ensemble il y a trente ans se retrouvent à l'occasion d'une émission de télévision après s'être perdus de vue depuis la fin de leurs études, l'un a réussi l'ENA, l'autre pas. Le temps d'une nuit, ils se jaugent, se jugent, se désirent et renouent les fils de leur amitié et font le bilan: bilan de trente ans de carrière professionnelle, de vie personnelle, bilan du pays dans lequel ils vivent également. Ils se parlent, boivent, pratiquent le trop dit et le non-dit et marchent dans un des plus beaux quartiers de Paris: le Palais-royal, le Louvre, la place Vendôme. 

Cécile Guilbert est une essayiste et romancière que je ne connaissais pas et que je découvre à l'occasion de ce roman dont j'ai beaucoup aimé l'écriture ciselée, précise et qui nous brosse par petite touche le portrait en creux de deux personnes désenchantées quoi qu'elles en disent, d'une ville magnifique la nuit mais menacée par le terrorisme et d'un pays en errance. 

L'auteur décrit magnifiquement l'errance, qu'il s'agisse de la promenade dans Paris, de l'errance personnelles des deux personnages dont l'un remet toute sa carrière en cause intellectuellement et dont l'autre se veut très engagée, très intègre mais...et les errances d'un système politique, médiatique et de toute notre société.

Présenté comme ça, vous pourriez vous dire que c'est très parisien/intello/bobo...et non car la justesse des mots et la précision de la critique de notre société nous font réfléchir et douter de nos propres choix, de nos propres engagements et nous pousse dans nos retranchements par rapport à l'information et aux médias. J'ai apprécié aussi la façon dont l'auteur alterne les voix des deux personnages, nous faisant vivre cette nuit dans la tête de chacun d'entre eux de façon à avoir nous, lecteur, une vision complète. Elle laisse des portes ouvertes à l'imaginaire et nous laisse décidé si le désir non exprimé qui est omniprésent toute la nuit trouvera ensuite son accomplissement.

Sur un plan plus personnel, j'ai aimé retrouvé des gens de ma génération ou presque, avec les mêmes inquiétudes que les miennes et le même âge, celui où l'on commence à regarder en arrière et a se demander ce que l'on a fait de son existence. J'ai apprécié de retrouver aussi un quartier de Paris que je connais bien pour y avoir travaillé et m'y être promené moi aussi de nombreuses fois. La fin que je refuse de divulgacher comme on dit m'a laissé avec deux questions: une concernant les personnages et l'autre qui me faire dire: que sont nos espoirs et notre société devenus? 

Un très bon livre qui peut se lire à plusieurs niveaux.

Commenter cet article