Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Cyanure de Laurent Loison

2 Octobre 2017, 09:00am

Publié par crazyprof

Cyanure de Laurent Loison

Attention coup de cœur  et confirmation d’un grand !

Bonjour,

En ce début octobre, j’ai eu la chance d’avoir quelques très bonnes lectures et je m’empresse donc de les partager ici

La première dont j’ai envie de vous parler est très spéciale : il s’agit du thriller Cyanure de monsieur Laurent Loison.

Spéciale parce ce livre a été pour moi plus qu’un livre : une expérience et un voyage dans une vaste gamme d’émotions : la peur, le dégoût, la colère, le rire, l’excitation et j’en oublie. La fin, que je ne divulgâcherai  surtout pas m’a également fait réfléchir sur moi-même, mon rapport à la justice et ma capacité à pardonner et à excuser.

Le pitch : Nous retrouvons Barga et Emmanuelle de Quézac les enquêteurs de Charade  premier roman de monsieur Loison confrontés à une enquête difficile  et très politique puisqu’il s’agit au départ de retrouver l’assassin d’un ministre et même sous la torture je ne vous en dirai pas davantage.

Pourtant  rien n’est  simple avec un livre de Monsieur Loison et là je vous l’avoue , j’ai pesté, presque hurlé de colère à certains moments devant des rebondissements tellement douloureux et alambiqués mais qui ,au final ,  me semblaient  logiques tellement ils étaient bien amenés par l’auteur.   

L’intrigue est un tour de force qui vous emmène à comprendre les raisons de tuer  et  à les accepter  tout en vous faisant hurler de rire lors de certaines scènes (un mot menottes…ceux qui liront comprendront) ou encore  par certains mots ou descriptions (popotin on en parle de ce genre de mot incongru dans un thriller …).

Vous allez hésiter entre la colère et les larmes page 306, et vous retrouver face à un miroir à la fin. Et que celui qui me dira qu’il s’attendait à une telle fin soit qualifié de menteur pour le restant de ses jours.

En deux livres, Monsieur Loison est devenu un grand, un auteur de thriller qui compte maintenant dans le paysage du polar français car non seulement l’intrigue vous cloue sur place mais, de plus, le style est là : la langue est précise, travaillée comme au scalpel pour emmener le lecteur  où l’auteur le veut et le mettre face à ses propres contradictions et lui faire prendre conscience de ses propres incohérences et intolérances.

Je ne peux en dire plus sans trop en dire justement  mais une question me taraude, lancinante : Où l’auteur va-t-il nous conduire  la prochaine fois ? Quelle idée diaboliquement fabuleuse va-t-il nous développer ?

Donc à lire d’urgence avec deux conseils : prévoyez d’avoir le temps de finir le livre rapidement car vous  ne pourrez pas vous arrêter en pleine lecture et laissez tomber toutes certitudes avant d’ouvrir la première page.

Un grand merci à l’auteur pour sa gentille dédicace et un gros coup de chapeau à Hugo Thriller, l’éditeur qui a, je pense, aidé l’auteur à passer de bon à excellent voir hors catégorie…

Commenter cet article

Loison 03/10/2017 12:33

Merci pour cette superbe chronique !

crazyprof 03/10/2017 13:31

de rien ça a été un plaisir

Bernieshoot 02/10/2017 18:09

fan de littérature policière je ne connais pas encore cet auteur et visiblement c'est une belle lacune

crazyprof 02/10/2017 23:35

Oui et encore j'ai été obligée de me limiter dans ma chronique pour ne pas en dire trop sur l'intrigue. Je serai curieuse de savoir ce que tu en penses. Pour moi un auteur de polar qui ne fait pas seulement attention à l'intrigue mais aussi au style, c'est rare!