Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Une Saison Blanche et sèche André Brink

9 Octobre 2017, 10:25am

Publié par crazyprof

Une Saison Blanche et sèche André Brink

Le pitch:  Dans la moiteur des nuits orageuses de Pretoria, Ben Du Toit découvre un monde tout proche et pourtant si loin de sa vie d'Afrikaner. Peu à peu, il ouvre des yeux incrédules sur un système qu'il cautionne par ignorance et par lâcheté et qui entretient une communauté, un peuple, dans le désespoir et la résignation. La naïveté de Ben est telle qu'il croit encore à une justice où toute notion de couleur ou de race serait abolie, mais dans les années quatre-vingt en Afrique du Sud, l'espoir est un privilège de Blanc. Loin d'avoir voulu faire de son personnage un héros acquis à une cause humanitaire, André Brink dépeint un homme révolté qui se battra pour comprendre pourquoi les services de police peuvent en toute impunité tuer des hommes parce qu'ils sont noirs. Dans le pays de l'apartheid, les moyens pour préserver la sécurité d'État sont expéditifs, Ben l'apprendra à ses dépens. L'ouvrage, interdit en Afrique du Sud dès sa publication, recèle aujourd'hui toute la force d'un témoignage et demeure, malgré un contexte politique heureusement pacifié, d'une bouleversante humanité. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot

My thoughts:

J'ai lu ce livre dans le cadre de défi lecture 2017 et j'avoue que je n'ai pas été déçue mais par contre vraiment secouée. Je connaissais le système de l'apartheid et ses horreurs, j'avais vu des films etc...mais ce qui rend ce livre remarquable c'est que, chose rare, les choses sont vues du côté des blancs, c'est à dire du côté normalement de celui qui bénéficie du système.

En effet Ben Du Toit est blanc et Afrikaaner donc théoriquement du bon côté dans la société sud-africaine mais eux disparitions de personnes noires de son entourage lui ouvrent les yeux. En bon acteur du système, il commence à faire confiance à celui-ci et à demander à la justice de son pays de faire son travail. Se faisant, il se heurte directement à un système qui lutte pour sa survie car il est menacé. Et c'est la descente aux enfers: tout le monde ou presque lui tourne le dos, il perd son travail, sa famille et ses seuls amis sont tués ou sont obligés de s'exiler.

André Brink est un maitre pour décrire cette descente aux enfers, les hauts et les bas du combat de Ben même si on en connait l'issue dès le départ et si on sait que le système broyera Ben au final.

Ce livre nous montre bien l'absurdité du système et c'est cela qui est glaçant.Il nous fait nous réjouir que le régime ait changé en Afrique du Sud depuis. Il est à noter que ce livre, Prix Médicis étranger, a été interdit dans le pays à sa sortie.

Commenter cet article