Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Nos bonheurs fragiles - challenge du 1% littéraire

1 Septembre 2009, 14:01pm

Publié par crazyprof

 Je viens de passer quelques heures magiques à lire ce livre que j'attendais depuis un petit moment.
Il est difficile de le classer  dans une catégorie bien précise, ce n'est ni un essai ni vraiment un roman, je dirais plutôt qu'il s'agit du journal intime d'une douleur, d'un deuil.

L'auteur y raconte l'année qui a suivi le décés par suicide de son ami, l'incompréhension, la culpabilité du survivant, l'intolérance et une vie à reconstruire. Sans jamais dégouliner de lieux communs et de clichés, il se met à nu avec une sincérité décapante et raffraichissante, ne nous cache pas ses défauts et ses failles, ses peurs et la difficulté du travail de deuil. Ce que j'en retiens c'est un cri d'amour pour l'ami disparu mais aussi pour ses deux enfants et son ex femme ainsi qu'une belle leçon de vie: la vie continue après un deuil, on se retrouve en chantier, déconstruit, anéanti  mais la résilience est là et à travers des hauts et des bas, on avance, vaille que vaille, même si on recule parfois ou qu'on a l'impression de stagner lamentablement. 

L'écriture est magnifique, magique, vous attrape les tripes et vous les tord sans merci par la justesse de ses mots pour décrire des maux.
Ce n'est pas un livre facile à lire parce qu'il nous met face à notre peur de la mort, nous renvoie à nos propres deuils, à nos propres errances et à nos propres failles. Il est humain tout simplement et ça en fait toute la beauté.

Peut-être ai-je été touchée parce que de nombreuses phrases m'ont atteintes telles des boomerangs en me renvoyant à mon propre vécu, à certaines pages de ma propre histoire. Si je n'avais pas aimé, je l'aurais dit, probablement pas publiquement ici mais au moins à lui. Là je ne peux que m'incliner et saluer l'artiste. Que l'homme de quarante ans ait réalisé le rêve du garçon de seize ans qui voulait tant écrire me fait d'autant plus plaisir, malgré les épreuves qui l'ont amené là. Chapeau monsieur et j'espère sincèrement que les mots auront allégé les maux.

Commenter cet article

hugo fialaix 21/08/2010 17:23


super livre


crazyprof 21/08/2010 22:07



Oui je sus bie d'accord!


Biz V.



C 01/09/2009 18:17

J'ai retenu le titre, pour mon prochain petit tour en librairie:-)

crazyprof 01/09/2009 18:59



ça n'est pas très drôle mais plein d'espoir mais j'ai vraiment adoré...Biz.