Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

How you lived your dash

7 Avril 2011, 09:28am

Publié par crazyprof

I read of a man who stood to speak at the funeral of a friend. He referred to the dates on her tombstone from the beginning...to the end. He noted that first came her date of birth and spoke the following date with tears, but he said what mattered most of all was the dash between those years. (1900-l970)

For that dash represents all the time that she spent alive on earth... And now only those who loved her Know what that little line is worth. For it matters not, how much we own; the cars...the house...the cash, what matters are how we live and love and how we spend our dash.

So think about this long and hard... Are there things you'd like to change? For you never know how much time is left, what can still be rearranged. If we could just slow down enough to consider what's true and real, and always try to understand the way other people feel.

And be less quick to anger, and show appreciation more and love the people in our lives like we've never loved before. If we treat each other with respect, and more often wear a smile... remembering that this special dash Might only last a little while.

So, when your eulogy's being read with your life's actions to rehash... Would you be proud of the things they say about how you spent your dash?

 

J’ai lu l’histoire d’un homme qui se leva pour parler à l’enterrement d’une de ses amies. Il fit référence aux dates sur sa pierre tombale comme un début et une fin. Il nota que la première était sa date de naissance et pleura en parlant de la seconde, mais dit que ce qui importait le plus c’était le trait d’union entre ces deux dates, (1900-1970) parce que ce trait d’union représentait le temps passé à vivre sur terre et qu’à présent seul ceux qui l’avait aimée pouvait dire ce qu’il valait ce trait d’union. L’important n’est pas ce que nous possédons : les voitures, la maison, l’argent mais notre manière de vivre et d’aimer, comment nous avons passé notre trait d’union.

Alors prenez le temps de bien y réfléchir…y a-t-il des choses que vous voudriez changer ? Parce que vous ne connaissez pas le temps qu’il vous reste et ce que vous pouvez encore modifier. Si seulement nous pouvions nous arrêter pour considérer ce qui est réel et vrai  et toujours essayer de comprendre les sentiments des autres, être moins prompt à la colère, faire preuve de plus de reconnaissance  et aimer les gens qui nous sont proches comme nous n’avons jamais aimé auparavant. Si seulement nous nous traitions les uns les autres avec respect, si nous souriions plus souvent parce que nous nous souvenions que ce trait d’union spécial ne dure qu’un instant.

Alors quand votre eulogie sera lue et que vos actions seront rappelées, serez  vous fier des choses qui seront dites sur la manière dont vous avez conduit votre vie ? 

Commenter cet article

13/04/2011 21:43


d'où est-ce extrait?
Très joli passage en tout cas... le trait d'union est bien difficile à accepter et regarder sans chagrin une fois que la deuxième date est venue se graver ensuite...


crazyprof 14/04/2011 10:40



Je crois que c'est un poème en prose, c'est une amie américaine qui me l'avait donné mais je ne sais pas qui l'a écrit.Biz V.