Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Potentiel évoqué 2

9 Mai 2014, 17:01pm

Publié par crazyprof

 

 

rue-petit-paradis1.jpgNous marchions d’un pas rapide dans cette petite rue. Le soleil brillait par intermittence, quelques nuages le voilaient. Il faisait froid et les quelques arbres de la rue étaient encore couverts de givre à cette heure matinale. Nous étions conscients d’être en avance, très en avance… mais nous vivions ce moment avec tellement de retard.

Nous étions ensemble depuis plus de quinze ans.  Le petit café dans lequel nous étions en train de nous installer pour attendre l’heure de notre rendez vous était semblable à celui dans lequel  nous nous étions rencontrés.  Je regardais avec tendresse le vieux zinc et les verres publicitaires posés en dessous des alcools sur les étagères derrière le comptoir et la vieille affiche Banania au mur.

 La première fois que j’avais croisé son regard bleu délavé, il y avait la même dans notre repère d’étudiants. C’est bizarre comme nous pouvons nous focaliser sur des choses inattendues et triviales dans nos moments de stress…comme cette affiche, tâche jaune et marron sur un mur blanc cassé.

J’avais eu vite fait de remarquer ses yeux et ses longues mains fines qui gesticulaient beaucoup pour accompagner ses mots. J’entendis aussi son accent du sud qui contrastait avec son air de grand viking blond. Depuis, il était mon ancrage.  

Sans nous concerter, nous avons commandé tous les deux un chocolat chaud, comme la première fois où nous avions parlé. Notre silence était confortable mais tendu, nous avions des milliers de choses à dire mais les mots restaient coincés dans nos gorges. Que pourrions-nous encore exprimer après le long chemin parcouru pour en arriver ici, à ce matin d’hiver ? Que de larmes, de crises d’angoisse, de déceptions et de douleurs avions nous dépassés pour heureusement parvenir  à cette aube.

 Nous étions comme deux boules d’attente et de bonheur contenu devant nos tasses fumantes. Impossible de boire d’ailleurs, rien ne passerait, sauf nos émotions et nos inquiétudes. Je crois que si l’un de nous deux avait commencé à dire « est-ce que… , »  les digues auraient sautées et nous aurions du partager nos deux tsunamis intérieurs, ce qui les aurait rendu intenables. Nous avions fait le chemin ensemble et cote à cote mais chacun de façon différente. Lui ne se sentait pas coupable de son corps défaillant, je ne me sentais pas impuissant devant la détresse de la femme que j’aime.

L’heure de la rencontre finie par arriver, nous avons réglé nos chocolats, laissé un pourboire à la jolie serveuse et nous avons traversé la rue, cette rue du petit paradis où nous allions, le cœur battant et serré, au devant de la plus belle des rencontres : celle de la petite fille qui allait, si nous lui plaisions, devenir  la notre et faire de notre couple une famille. Nous étions bien au paradis ce matin là et l’hiver prenait la chaleur de l’été.  

Potentiel évoqué est un concept PapaPanique sur un cliché du photographe "Photog »Raf » Globetrotteur"

Commenter cet article

Taline 02/08/2014 21:27

Je ne connais pas assez ton blog, ton histoire pour savoir si c'est une histoire vraie mais c'est très émouvant et un beau moment que tu nous as décris. Bravo

crazyprof 03/08/2014 07:59

Elle aurait pu être vrai oui, mais va lire le 3, y a trois épisodes et celle là et en partie vraie même si très fictionnalisée. Merci d'être passé ici! Biz V.

Licia 10/05/2014 19:43

Un joli texte, merci

crazyprof 10/05/2014 21:47



Merci à toi de me le dire et d'être venu me lire.V.