Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
CRAZYPROF

Réflexions d’un jour d’hiver

16 Octobre 2013, 15:36pm

Publié par crazyprof

 

mousse-au-chocolat.jpg

Je profite d’un jour de calme pour passer une journée tranquille à la maison à écouter mon chat ronronner.

Les dernières semaines ont été un peu difficiles pour diverses raisons, principalement parce que je n’ai pas cessé de penser à mon cousin, probablement parce que j’ai vu défiler comme des points de repères son anniversaire et sa fête. Juste un sentiment de manque parce que je ne peux plus décrocher mon téléphone pour  lui dire « J’ai un truc à te raconter » ou « t’as une oreille et une épaule de libre pour moi ? »

Sensation aussi que les souvenirs d’enfance s’éloignent, qu’avec plus personnes je ne peux dire « dis, arrête de tricher aux cartes comme mémé ! »  Ou tous simplement évoquer des souvenirs communs. Je n’ai pas tant que ça de vrais souvenirs d’enfance avec ma sœur aînée à cause de notre différence d’âge, alors les fous rires de la chambre partagée en vacances chez les grands parents, les bêtises faîtes ensemble etc., c’était plutôt  avec lui…

Les regrets sont là aussi, surtout celui d’avoir été si loin quand il avait besoin de moi lors de son divorce… même si Londres n’était pas si loin mais la Manche est grande quand nous ne pouvons pas parler ou consoler autant que nous le voulons. Regrets de ne pas avoir  pas avoir pu dire au revoir, tout simplement, mais ça c’est le lot de tous ceux qui ont un proche décédé dans un accident. Envie de lui dire des tonnes de choses, de lui faire une mousse au chocolat et de lui dire combien il serait fier de sa grande fille. Bonheur aussi de savoir qu’il a toujours su lui dire combien il l’aimait et combien elle était tout pour lui. Me mettre en colère aussi, piquer une bonne grosse rogne pour lui dire d’arrêter ses conneries et qu’à cause de sa fille justement, il n’a pas le droit de monter dans ses p*** de bateaux !  Lui dire aussi que Noël n’est plus pareil,  que promis non, je ne ferai plus la tête en me cachant dans les toilettes.

Pourtant il est toujours là dans ma tête et dans mon cœur et parfois c’est sa voix que j’entends qui me dit de me bouger le c*** et de ne pas gâcher les bonnes choses !

N’empêche que, bizarrement, je ne fais plus de mousse au chocolat ! 

 

 

Commenter cet article